La Tour Sombre.fr
Premier site français dédié à la saga "La Tour Sombre" de Stephen King

Morts errants
Les errants

Esprits errant en attendant de s'éteindre

morts-errants dans La Tour Sombre

Version originale : Vagrant Dead, Vags
Apparitions et/ou citations :

Alors que notre ka-tet se rend à NEW YORK via le VAADASCH au début des Loups de La Calla, il croise un certain nombre de ces créatures tristes et esseulées, errant dans la ville.

Un mort errant est une personne morte de manière tellement soudaine qu'elle n'a pas compris qu'elle était morte. Tôt ou tard, le mort errant finira par s'éteindre, mais les voir déambuler, leurs plaies mortelles suintant toujours, est pour le moins déconcertant. Un mort errant décédé dans une collision frontale pourra par exemple traîner en sang dans les rues, la tête écrabouillée comme une pastèque trop mûre. Un autre mort sur la table d'opération exhibera ses incisions jamais refermées.

Lorsque Roland était enfant, CHRIS L'ARDENT (le père d'ALAIN JOHNS) l'avait prévenu qu'on risquait ce genre de rencontres insolites et terrifiantes, en voyageant vaadasch.

Texte inspiré du livre Concordance

Autres fiches à consulter

Fumalo CallaBuffalo Star Gangli Tristum (Dr)

Mis à jour par Déborah le 15/05/2017 à 17h45


Aidez nous à compléter la page "Morts errants
Les errants" en nous envoyant vos suggestions par e-mail ou en commentaire.

Poster un commentaire



SEXE :
HUMEUR :