La Tour Sombre.fr
Premier site français dédié à la saga "La Tour Sombre" de Stephen King

Gardiens du Rayon
Totems du Rayon

Cyborgs créés par les Grands Anciens

gardiens-du-rayon dans La Tour Sombre

Version originale : Guardians of the Beam, Totems of the Beam
Apparitions et/ou citations :

Dans Terres Perdues, ROLAND DESCHAIN dessine une carte métaphysique de l'Entre-Deux-Mondes. Il s'agit d'une carte circulaire qui ressemble à un cadran de montre, mais ce sont douze croix, non douze chiffres qui en jalonnent la circonférence. Ces X désignent douze Portails, reliés entre eux par des RAYONS magnétiques. Chaque Rayon est gardé par deux animaux-totems. Au centre de cette carte, au point de convergence de tous les Rayons, se dresse la TOUR SOMBRE, pivot de tout le macroverse.

Durant la jeunesse de Roland, HAX (le cuisinier traître que l'on rencontre dans Le Pistolero) lui a raconté une drôle d'histoire, sur la structure de l'univers. Il croyait que la Tour, les Rayons et les Gardiens avaient été créés par les GRANDS ANCIENS pour réparer les grands torts qu'ils s'étaient faits les uns aux autres, et à la Terre.

Dans le dernier roman de la série de La Tour Sombre, on découvre que la Tour, les Rayons et les Gardiens sont à la fois magiques et mécaniques.

Avant que le monde prenne forme, tout ce qui existait dans l'univers était le PRIM, véritable bouillon de culture magique de la création. De cette GRANDE DISCORDIA originelle s'est levé GAN, l'esprit de la Tour Sombre. De son corps de pierre ont fusé les RAYONS, les ROSES de CAN'-KA NO REY et la substance physique des divers mondes, que les Rayons maintenaient ensemble. Une fois les mondes créés, le Prim s'est retiré, mais Tour, Rayons et Gardiens sont demeurés.

Cependant, les Grands Anciens - ces magiciens de la technologie qui régnaient autrefois sur cette version de la Terre d'où vient Roland - ont déploré la perte du Prim. Bien qu'il restât assez de magie dans la Tour et dans les Rayons pour l'éternité, les Grands Anciens ont fait usage de leur technologie pour recréer les structures soutenant tout le macroverse, et pour concevoir des passages permettant d'accéder à autant d'où et de quand qu'ils ont pu en atteindre. Comme on le constate dès Magie et Cristal, le résultat de cette mégalomanie est un désastre. Non seulement les Rayons rebâtis étaient dès lors condamnés à devenir instables et les portes des Grands Anciens à être utilisées par les disciples maléfiques du ROI CRAMOISI, mais les Gardiens cyborg eux-mêmes - ressemblant dangereusement à Blaine, cette autre création psychotique de NORTH CENTRAL POSITRONICS - étaient appelés à sombrer dans une démence vicieuse.

Lorsque notre tet atteint le DEVAR-TOI dans le dernier volume de la série de la Tour Sombre, les Rayons gardés par le RAT et le POISSON, par la CHAUVE-SOURIS et le LIÈVRE, par l'AIGLE (Garuda) et le LION (Aslan), et enfin par le CHIEN et le CHEVAL, se sont tous écroulés et on peut en déduire que leurs Gardiens Positronics ont atterri dans la grande décharge céleste. Les deux câbles géants soutenant encore la Tour sont le Rayon de notre tet, le Rayon OURS-TORTUE, et le Rayon de Gan, l'ELEPHANT-LOUP.

Heureusement pour nous tous, les Gardiens magiques restants, bien qu'affaiblis, sont loin d'être sans défense. Tout comme GAN, l'esprit de la Tour Sombre, aide ceux qui servent le BLANC, les Gardiens du Prim viennent en aide à ceux qui servent les Rayons.

Dans Les Loups de La Calla et dans Le Chant de Susannah, le Gardien Tortue (sous la forme d'un petit CAN-TAH) joue un rôle actif dans la réussite de notre tet.

Dans Le Chant de Susannah, on apprend que la Tour, les Rayons et les Gardiens ont aussi une face sombre. Lorsque le Prim s'est retiré, il a laissé derrière lui non seulement douze Gardiens pour surveiller les Rayons, mais aussi six DÉMONS ÉLÉMENTAIRES hermaphrodites et vicieux. Tandis que les Gardiens veillent sur le monde des mortels (y compris celui des hommes), ces ASPECTS DÉMONIAQUES veillent sur le monde invisible des esprits et des démons. Bien qu'ils ne soient qu'au nombre de six, chacun de ces Démons Élémentaires possède un aspect mâle et un aspect femelle.

Il y a par conséquent douze Aspects Démoniaques, tout comme il existe douze Gardiens. Dans la première version du Pistolero, on nous apprend qu'un treizième Gardien, appelé LA BÊTE, veille sur la Tour. Si chacun des Démons Élémentaires correspond à l'un des Gardiens des Rayons, alors le Roi Cramoisi, le négatif de GAN, doit être (du moins, sous sa forme d'araignée) la Bête qui garde la Tour. Ce qui serait parfaitement logique, puisque au moins l'un des Démons Élémentaires joue un rôle déterminant dans le plan de destruction de la Tour et du multiverse mis au point par le Roi Cramoisi.

Tout au long de la série de la Tour Sombre, notre tet suit le Rayon Ours-Tortue, et plus spécifiquement le Rayon de l'Ours, Voie de la Tortue (parfois appelé Sentier de l'Ours, Voie de la Tortue) qui mène de la tanière de SHARDIK, située dans les confins du GRAND BOIS DU COUCHANT, jusqu'à la Tour même. Si notre tet avait commencé son périple sur le même Rayon, mais par l'extrémité de la Tortue (MATURIN), les pistoleros auraient alors voyagé le long du Rayon de la Tortue, Voie de l'Ours (Sentier de laTortue, Voie de l'Ours).

À mesure que la Tour Sombre décline, les Gardiens dépérissent et meurent. Lorsqu'on rencontre le Gardien Ours (aussi surnommé SHARDIK, ou MIR), il crache des vers blancs, car il est atteint d'une maladie qui (si l'on jette un oeil au Talisman) coïncide avec la rupture du continuum spatio-temporel.

Bien qu'à l'origine, les Gardiens aient sans doute été des créatures magiques, celui que trouvent ROLAND, SUSANNAH DEAN et EDDIE DEAN n'est qu'un robot géant. Le corps de Shardik est une création de NORTH CENTRAL POSITRONICS, la compagnie qui a également construit BLAINE. Enfant, Roland a entendu dire que chacun des Gardiens possédait un bonnet de pensée, ou un chapeau sur la tête, contenant un second cerveau. Cette histoire quelque peu apocryphe s'appuíe sur le fait que les Gardiens de chez North Central Positronics sont tous dotés d'un petit radar circulaire qui leur sort du crâne.

On note deux proverbes de l'Entre-Deux-Mondes faisant référence aux Gardiens: "Oiseau et ours, lièvre et poisson, accordez à mon aimée son voeu le plus profond" et "Bénie soit la Tortue".

Texte inspiré du livre Concordance

Autres fiches à consulter

Burt Hatlen Joe King Gray Dick Sombra Promotion

Mis à jour par Déborah le 10/05/2017 à 20h32


Aidez nous à compléter la page "Gardiens du Rayon
Totems du Rayon" en nous envoyant vos suggestions par e-mail ou en commentaire.

Poster un commentaire



SEXE :
HUMEUR :