La Tour Sombre.fr
Premier site français dédié à la saga "La Tour Sombre" de Stephen King

Bafou-Bafouilleux
Troken

Sorte de chien/raton laveur intelligent et capable de parler

bafou-bafouilleux dans La Tour Sombre

Version originale : Billy-Blumber, Throcken
Apparitions et/ou citations :

Les bafou-bafouilleux ressemblent à un croisement entre un raton laveur, une marmotte et un teckel. Ils ont une fourrure noire et grise tigrée et de ravissants yeux cercles d'or. Les bafouilleux ont beau remuer. la queue comme des chiens, ils sont beaucoup plus intelligents que leurs homologues canins. Ils font de bons ratiers. Avant que le monde change, le moindre Château de Baronnie de l'ENTRE-DEUX-MONDES disposait d'une douzaine de bafouilleux. On s'en servait aussi comme chiens de berger.

Du temps où ils vivaient en compagnie des hommes, les bafouilleux savaient répéter les mots qu'il leur arrivait d'entendre, un peu comme des perroquets. Certains savaient même compter et faire des additions. À l'état sauvage, très peu de bafouilleux se rappellent l'usage du langage, bien que ce soit le cas d'Ote, celui de JAKE CHAMBERS. À l'époque où ROLAND DESCHAIN tire son nouveau ka-tet et le ramène dans l'Entre-Deux-Mondes, la plupart des bafouilleux errent en bandes. Ils sont en général inoffensifs, mais agaçants.

Selon BIX, le passeur rencontré dans Clé des Vents, l'éclat d'un bafouilleux (son talent) est de pouvoir prédire une terrible tempête connue sous le nom de COUP DE GIVRE. Plusieurs jours avant la tempête, un bafouilleux s'assoit face à la direction d'où viendra la tempête. Il lève alors son museau au vent, redresse les oreilles et enroule sa queue autour de lui. Quand la tempête est sur le point d'éclater, le bafouilleux commence à tourner sur lui-même.

À cause de ce talent spécial, les bafouilleux tiennent un rôle important dans la Clé des Vents. Dans le conte que Roland raconte au jeune BILL STREETER dans la prison de DÉBARIA, le jeune TIM ROSS rencontre six bafouilleux dans la forêt au-delà du FAGONARD. Ces derniers dansent dans une clairière sous la lune, leurs museaux levés vers la lune, leurs yeux brillants comme des joyaux. Grâce à eux, il comprend qu'un coup de givre s'annonce. Pour Roland, ce conte est un souvenir vivace de son enfance. Lorsque GABRIELLE DESCHAIN lui racontait cette histoire, le petit garçon d'alors aimait regarder les illustrations des "Contes magiques de l'Eld", surtout celle des bafouilleux sous la lune.

Voir aussi l'entrée OTE.

Texte inspiré du livre Concordance

Autres fiches à consulter

Grace Rumbelow Derry (Maine)Phil Beemer Rhoda

Mis à jour par le 16/05/2017 à 14h14


Aidez nous à compléter la page "Bafou-Bafouilleux
Troken" en nous envoyant vos suggestions par e-mail ou en commentaire.

Poster un commentaire



SEXE :
HUMEUR :