La Tour Sombre.fr
Premier site français dédié à la saga "La Tour Sombre" de Stephen King

Homme en Noir
Walter O'Dim, Randall Flagg, Richard Fannin, Rudin Filaro, Walter Padick, Walter du Monde-Ultime, Walter du Tout-Monde, Walter Farden, Walter Hodji, Walter l'aveugle, Homme de l'Ombre, Le Marcheur, Oz le Roi Vert

Ennemi juré de Roland Deschain et serviteur du Roi Cramoisi.

homme-en-noir dans La Tour Sombre

Version originale : The Dark Man, The Man in Black, Walter of All-World, Walter of End-World, Walter O'Dim, The Crimson King's Prime Minister, Walter Paddick, Walter Hodji, Walter Farden, Walter the Blind
Apparitions et/ou citations :

La série de La Tour Sombre s'ouvre sur la poursuite entre l'homme en noir et Roland. On découvre à la fin de la première version du Pistolero que l'homme en noir n'est autre que le sorcier Walter, figure issue de l'enfance de Roland, qui a fini par livrer le traître MARTEN aux mains du Pistolero, et que Walter possède des pouvoirs magiques gigantesques.

Il ramène NORT, le mangeur d'herbe, à la vie et est capable de changer d'apparence à loisir (autrement dit, il ne montre pas deux fois le même visage). Bien qu'il soit sorcier, Walter fait souvent office de farceur maléfique, puisqu'il conduit Roland dans les régions les plus obscures de sa propre âme. C'est aussi lui qui pousse le Pistolero à laisser tomber JAKE dans l'abîme sous les montagnes cyclopéennes, et c'est souvent la voix tentatrice de Walter que Roland entend résonner dans sa tête, se moquant de lui et de son désir de vivre et de poursuivre sa quête dans l'honneur.

Parmi les talents infernaux de Walter, on note le don de prophétie. Dans le désert jonché d'os du GOLGOTHA, il prédit son avenir à Roland par le truchement d'un jeu de tarot. Il lui annonce qu'il devra tirer trois cartes, et lui représente les périls qu'il devra affronter, sur le chemin de la TOUR SOMBRE. Walter donne aussi accès à Roland à une vision globale de l'univers, et à l'immensité de la Tour-même. À la fin du premier volume, Roland se réveille après un court sommeil, pour se rendre compte qu'il a vieilli de dix ans et que Walter n'est plus qu'un tas d'os desséchés. Roland emporte la mâchoire de Walter en guise de talisman.

Dans la nouvelle version du Pistolero, le lecteur reçoit des informations surprenantes, concernant Walter. Tout d'abord, Walter incarne à lui seul tous les ennemis de Roland. Sous ses divers masques magiques, il a successivement été MARTEN, JOHN FARSON, et le Walter repentant que Roland a connu dans son enfance. Walter est le serviteur du ROI CRAMOISI, que l'on rencontre dans le roman de Stephen King intitulé Insomnie. Le Roi Cramoisi est un agent du Chaos et, par sa nature même, il est l'ennemi juré du blanc, que défendent Roland et sa lignée. Par conséquent, Walter est lui aussi l'ennemi du Blanc. Walter affirme que c'est le Roi Cramoisi qui contrôle la Tour, et que la Terre lui a été livrée. Il reste cependant à déterminer si Walter dit vrai.

L'un des éléments les plus importants révélés au cours de la palabre est le thème du RETOUR, terme mis en exergue dès le début de la version révisée du Pistolero. Roland croit que sa quête de la Tour se poursuit depuis toujours, mais Walter sous-entend qu'elle a été interrompue. Il dit à Roland qu'il n'apprend rien, qu'il ne se rappelle rien. Ce qui place dans une nouvelle perspective cette impression de "déjà vu" qu'éprouve souvent le Pístolero. Peut-être Walter et son maître retiennent-ils Roland prisonnier d'une boucle, et jouent-ils avec lui comme un chat avec une souris.

Dès Le Pistolero, Walter O'Dim (aussi connu sous le nom de l'Homme en Noir) est l'ennemi ancestral de Roland. Sous le nom de MARTEN LARGECAPE, il joue le rôle de magicien de cour de STEVEN DESCHAIN, un magicien traître, puisqu'il séduit la mère de Roland et humilie Roland au point qu'il tente son épreuve de passage à l'âge adulte bien avant l'heure. Alors qu'il était au service de JOHN FARSON, il a contribué à la chute de GILEAD, dernier bastion de la civilisation, dans un bain de sang et de folie meurtrière.

Sous le nom de Rudin Filaro, il a combattu aux côtés des BARBARES AU VISAGE PEINT EN BLEU, à JÉRICHO HILL, et c'est lui qui a tué CUTHBERT ALLGOOD en lui tirant une flèche dans l'oeil. Magicien accompli et serviteur dévoué du Côté Obscur, Walter possède de nombreux talents infernaux. Dans le premier livre de la série de la Tour Sombre, on le voit ramener à la vie le mangeur d'herbe NORT. On le voit aussi prédire l'avenir au moyen d'un jeu de tarot un peu particulier. Et l'on contemple la fabuleuse vision du macroverse qu'il fait subir à l'esprit peu préparé de Roland. Bien qu'il mette en scène sa propre mort dans le GOLGOTHA, situé près des rives de la MER OCCIDENTALE, Walter n'a pas vraiment atteint la clairière au bout du sentier. Oh non. Il est bien trop habile manipulateur et bien trop débrouillard pour se résoudre à une fin aussi commune.

Changeant à la fois de visage et de nom, Walter peut ainsi voyager dans le temps et entre les mondes, répandant terreur et destruction, par le biais de désastres tels que la peste ou le poison. Comme l'exprime MÈRE ABIGAËL dans le roman Le Fléau, là où les mortels ordinaires aspirent à vivre et à créer, les sombres créatures du genre de Walter (aussi connu sous le nom de Randall Flagg) n'ont qu'un but : défaire ou détruire. Partout où subsistent la bonté et l'espoir, partout où la tragédie a fait rage et où les forces du BLANC sont appelées à la rescousse pour rebâtir une société humaine, Walter apparaît comme par enchantement, traînant derrière lui l'ombre du chaos.

Dans les provinces s'étendant au sud de GARLAN, Walter était connu sous le nom de Walter Hodji, ce dernier terme signifiant à la fois "dim" et "capuche". Lorque Roland et son tet le rencontrent dans le PALAIS VERT, dans Magie et Cristal, il prétend être à la fois OZ LE ROI VERT et Randall Flagg, le sorcier démoniaque dont les vils méfaits sont relatés dans les romans de STEPHEN KING Les Yeux du Dragon et Le Fléau.

Bien que les FIDÈLES LECTEURS se soient depuis longtemps familiarisés avec Walter et ses multiples masques (et multiples pseudonymes, dont la plupart se résument dans les initiales R.F.), ce n'est que dans le dernier roman de la série que l'on découvre la véritable identité de ce sorcier polymorphe. Né sous le nom de Walter Padick, il est le fils d'un simple meunier de DELAIN, ville située dans la BARONNIE DE GRAND-EST, dans un monde qui ressemble beaucoup à celui de Roland. Walter choisit dès son plus jeune âge d'emprunter d'autres voies que celles de ses congénères. À treize ans, il fugue de chez lui et refuse d'y retourner, même après s'être fait violer par un autre vagabond. Il s'entête et poursuit sa funeste destinée, usant et abusant de ses pouvoirs magiques jusqu'à acquérir une sorte d'immortalité.

Bien qu'il ait été membre de nombreux groupes et ait honoré de nombreux cultes au cours des âges, épousant souvent des causes contradictoires, Walter, tout comme Roland, n'a qu'un seul but réel. Tout ce qu'il veut, c'est escalader la TOUR SOMBRE et percer le secret de la dernière pièce, située à son sommet. Cependant, alors que Roland veut tenir palabre avec la divinité qu'il trouvera là, Walter n'aspire qu'à établir ses quartiers dans la Tour, et à devenir le Dieu de Tous.

À l'époque où commence notre série, Walter s'est emparé d'une autre cause, dans la réalisation de sa grande ambition secrète, et est devenu le Premier Ministre du dément ROI CRAMOISI. Au nom du Seigneur de Discordia, il convainc MIA d'abandonner son immortalité afin de pouvoir donner naissance à MORDRED, lequel (à en croire la légende) est destiné à assassiner la némésis et le rival éternel de Walter, Roland. Cependant, en créant Mordred (dont il espère amputer le pied, pour s'en servir pour déverrouiller la porte d'entrée de la Tour), Walter finit par risquer trop gros, et il se retrouve pris à son propre piège. Dès lors que Mordred découvre les véritables intentions de Walter, il le dévore.

Dans Le Pistolero, Stephen King laisse à penser que l'Homme de Bien est un des nombreux pseudonymes de Walter. Néanmoins, quand on atteint le dernier volume, La Tour Sombre, il devient patent que cette bribe d'information n'était en réalité qu'une diversion. John Farson et Walter sont des êtres disctincts. Farson n'était que l'un des nombreux pions de Walter.

Voir également R.F, RANDALL FLAGG et RICHARD FANNIN.

Texte inspiré du livre Concordance

Autres fiches à consulter

Forêt Sans FinKurt Barlow Forêt de Kinnock NordPhil

Mis à jour par Déborah le 17/05/2017 à 01h29


Aidez nous à compléter la page "Homme en Noir
Walter O'Dim, Randall Flagg, Richard Fannin, Rudin Filaro, Walter Padick, Walter du Monde-Ultime, Walter du Tout-Monde, Walter Farden, Walter Hodji, Walter l'aveugle, Homme de l'Ombre, Le Marcheur, Oz le Roi Vert" en nous envoyant vos suggestions par e-mail ou en commentaire.

Poster un commentaire



SEXE :
HUMEUR :