La Tour Sombre.fr
Premier site français dédié à la saga "La Tour Sombre" de Stephen King

Dame Oriza
Dame du Plat, Dame du Riz

Personnage d'une légende de la Calla

dame-oriza dans La Tour Sombre

Version originale : Lady Oriza, Lady of the Plate, Lady Rice
Apparitions et/ou citations :

Dans certaines parties de l'ENTRE-DEUX-MONDES, Dame Oriza est considérée comme une héroïne mythique. Cependant, dans les TERRES FRONTALIÈRES, elle est la déesse païenne du riz. Selon le folklore local, c'est Oriza qui a donné naissance au premier homme, et du souffle de cet homme est née la première femme. Pour rendre hommage à la participation de Dame Oriza dans la création de l'espèce humaine, les anciens de La Calla disent toujours : "can-ab, can-tab, annah Oriza", ce que l'on pourrait traduire par "Tout souffle vient de la femme".

Selon un autre vieux conte, le père de Dame Oriza, LORD GRENFALL, aurait été assassiné par l'infâme écumeur GRAY DICK, et la belle Dame aurait juré d'obtenir vengeance. Dissimulant ses véritables, intentions sous les atours de la séduction, elle proposa à Gray Dick un dîner de réconciliation en tête à tête, à WAYDON, son château de famille. Pour lui prouver ses bonnes intentions, elle déclara qu'ils devraient tous deux laisser leurs armes - et, accessoirement, leurs vêtements - à la porte de la salle de banquet. Dick accepta son offre, ce qui n'a rien de surprenant.

Au cours du deuxième toast, Dick se trouvait dans un état d'excitation très avancé. "Que votre beauté aille toujours croissant", lança-t-il en levant son verre. Ce à quoi la belle répondit : "Que ton premier jour en enfer dure mille ans, et qu'il soit le plus court de tous." Puis, brandissant son plat affûté, elle le lança et le décapita en un clin d'oeil.

Un groupe de femmes du nom de SOEURS D'ORIZA se forma ensuite en l'honneur du triomphe de Dame Oriza. Bien qu'elles aient sans doute été à l'origine un ordre de guerrières et de prêtresses, à l'époque où commence notre récit, elles sont surtout une organisation d'entraide qui pratique aussi le lancer du plat fatal. Il est intéressant de noter que leurs plats (aussi connus sous le nom d'ORIZAS) ressemblent étrangement à l'assiette des grandes occasions de DETTA WALKER. Cependant, le fin entrelacs bleu qui décore les Orizas a la forme du jeune oriza, ou pousse de riz. Deux tiges s'enroulent sur le rebord de l'assiette, dessinant les lettres ZN, ce qui signifie à la fois "Zi" (ou l'éternité) et "Nant" (ou "maintenant"). Ce segment du bord du plat n'est pas affûté et est légèrement plus épais que le reste, et c'est là qu'on se saisit de l'engin de mort. Ces Orizas en titane sont fabriqués par les femmes de CALLA SEN CHRE, dans une usine très ancienne située à l'extrême nord des Callas. Les plats sont dotés chacun d'un petit sifflet en dessous, qui produit un bruit caractéristique quand ils volent.

Comme c'est le cas pour beaucoup de dieux et de déesses, la nature vengeresse de Dame Oriza affleure fréquemment. Elle et sa sœur souhaitaient toutes deux épouser MESSIRE SEMINON, le dieu des tourbillons de vent annonçant l'hiver. Cependant, Seminon préféra la jeune soeur de Dame Oriza et l'épousa. Furieuse de voir ainsi son amour rejeté - et de concevoir que le mariage entre le vent et le riz ne se conclurait jamais - Oriza bloque souvent le passage au seminon, à la hauteur de la WHYE. Ce qui réjouit les habitants de La Calla, puisqu'ils se voient ainsi protégés des tourbillons déchaînés de Seminon.

Texte inspiré du livre Concordance

Autres fiches à consulter

Le Coup de PoisseDame Bleue Pettie le Trottin Château de Waydon

Mis à jour par Déborah le 17/05/2017 à 02h19


Aidez nous à compléter la page "Dame Oriza
Dame du Plat, Dame du Riz" en nous envoyant vos suggestions par e-mail ou en commentaire.

Poster un commentaire



SEXE :
HUMEUR :