La Tour Sombre.fr
Premier site français dédié à la saga "La Tour Sombre" de Stephen King

Stephen King explique pourquoi "La Tour Sombre" n'a pas convaincu selon lui

Stephen King explique pourquoi "La Tour Sombre" n'a pas convaincu selon lui

2017 aura été l'année de Stephen King avec des adaptations comme ÇA, Jessie, 1922 et la série The Myst sur Netflix. Et bien sûr, en ce qui nous concerne, ça a été l'année de la tant attendue et redoutée sortie de La Tour Sombre.

L'avancée du projet et les choix de production nous ont tantôt impatientés et tantôt laissés perplexes, comme la nomination d'Idris Elba dans le rôle de Roland Deschain qui a soulevé beaucoup d'incompréhensions. La bande-annonce laissait quant à elle présager un film très orienté action et l'inquiétude a pris le pas chez l'immense majorité des fans.

Bien que j'ai personnellement trouvé ce film "moins pire que prévu", la déception d'avoir gâché un tel potentiel persiste. Stephen King a lui aussi son avis sur les raisons de cet échec et il en parle au site Entertainment Weekly :

Le vrai problème en ce qui me concerne, et je suis à peu près sûr que c'était une volonté de la production, a été d'en faire un film PG-13. Ce devait être un blockbuster et nous devions nous assurer que nous toucherions des spectateurs de, disons 12 ans jusqu'à l'âge ciblé. Disons 12 à 35 ans. Donc, ça devait être classé PG-13 (A partir de 13 ans et +, ndlr), et ce faisant, je pense qu'ils ont perdu beaucoup de la substance du support initial et c'est devenu quelque chose dont les spectateurs se sont dit : "Et bien oui, mais ce n'est vraiment pas quelque chose que nous n'avions jamais vu avant".

Stephen King reproche donc au projet d'avoir voulu ratisser trop large en se passant de son essence violente et mystique. Nous apprenions d'ailleurs il y a quelques mois par le biais de Robin Furth que la fin avait changé entre le script et le montage final. Celle-ci était plus sombre et voyait Roland sacrifier Jake pour sauver La Tour Sombre. Or il semblerait que la production ait préféré un happy end où les deux héros partent bras dessus, bras dessous vers de nouvelles aventures.

L'autre problème selon Stephen King, serait la décision de focaliser le film sur le milieu de l'histoire :

Il y a aussi eu la décision de commencer l'histoire à peu près au milieu. Quand ils ont lancé le film, j'avais des doutes dès le début. Je les ai exprimés mais ce n'est pas allé très loin. Parfois, quand les gens ont une idée en tête et qu'il s'agit de l'équipe créative du film, c'est un peu comme frapper son poing contre du caoutchouc, vous voyez ? Ça ne fait pas vraiment mal, mais vous n'obtenez rien. On se contente de rebondir. Et je me suis dit: "Les gens vont vraiment être chamboulés par ça", et ils l'ont été.

Tout au long de la production, Stephen King a pourtant exprimé des avis opposés à cela et a même affirmé avoir adoré le film. Il disait également avoir trouvé l'idée de commencer au milieu plutôt bonne. Simple communication commerciale ou vraie déception après coup ?

Je ne suis ni cinéphile ni réalisateur, mais il me semble que d'autres choix auraient permis un meilleur traitement de l'œuvre. J'aurais notamment favorisé le format série en commençant par les jeunes années de Roland Deschain, qui auraient plongé les spectateurs dans un récit western/fantastique à la fois suffisamment simple et riche pour permettre aux néophytes de se familiariser avec cet univers et ces personnages complexes. La Tour Sombre, les Pistoleros, la destruction du monde de Roland et enfin les raisons de sa quête auraient pu être abordés de façon chronologique et mieux distillés. Le projet de série basé sur Magie et Cristal ne semble pas avoir été abandonné, espérons qu'il servira de reboot à cette œuvre qui méritait bien mieux qu'un tel fiasco.

Et vous ? Qu'auriez-vous changé pour améliorer cette adaptation ? Dites-le nous en commentaire.

Source : Stephen King Q&A: Pennywise's creator on scaring the hell out of 2017


Publié le 23/12/2017 à 15h12 par GreG | 4 commentaires


Autres actualités sur le thème "films"

Stephen King : "La couleur du Pistolero n'a pas d'importance"[Rumeur] Warner Bros négocierait les films de La Tour SombreL'adaptation de La Tour Sombre encore d'actualité ?The Dark Tower : Ron Howard calme les ardeurs des fans

Aidez nous à compléter la page "Stephen King explique pourquoi "La Tour Sombre" n'a pas convaincu selon lui" en nous envoyant vos suggestions par e-mail ou en commentaire.

Ajouter un commentaire sur Stephen King explique pourquoi "La Tour Sombre" n'a pas convaincu selon lui

Guigs a écrit le 23/12/2017 à 17h53

Malheureusement tout est traité beaucoup trop vite et superficiellement. Aucune scène vraiment marquante, les enjeux sont expédiés. La tour est à peine dévoilée, le terrain vague et la rose oubliés alors que le film se situe principalement à New York, la menace du roi cramoisi se limite à des tags sur le mur, le personnage de Jack est autant mis en avant que Roland...

Sexe de Blue Blue a écrit le 24/12/2017 à 08h29Risques de spoilers sur La Tour Sombre

Personnellement j'ajouterais quand même que malgré les quelques mauvais choix du film et les quelques raccourcis imputables soit au peg-13 soit a l'envie de simplifier pour les néophytes, l'univers en tant que tel est quand même merveilleusement bien respecté. Je crois qu'à part l'absence de lents mutants et de marques visibles de la catastrophe qui touche l'entre-deux monde la "mythologie" de l'univers (et la mythologie King de manière générale) est épargnée.

Parlant d'épargner, je crois que je peux tout à fait accepter l'idée qu'il n'ai pas sacrifié Jake. Si on y songe bien, il s'agit de la suite des livres et j'ai perçu Roland comme un pistolero fatigué dont la quête ne serai plus la Tour en temps que telle mais l'élimination des agents qui veulent la mettre à bas. (Meme si Roland agit par vengeance au début).

Sa relation plus "chaleureuse" avec Jake montre que dans un coin de son inconscient, dans ce cycle-ci,cette version du pistolero à peut-être mieux assimilés le fait de ne pas tout sacrifier pour la Tour et de prendre soins de ceux qu'il aime. Ce qui est au final un signe d'espoir. Exactement comme le cor qu'il se trimballe. S'ils veulent faire une suite et rester dans cet esprit un peu hollywoodien en se focus sur une petite trilogie, il faudrait:

1er film: Rencontre de Jake combat contre Walter
2ème film: Rencontre des autres membre du Ka-tet combat contre un autre général du Roi
3ème film: combat contre le Roi cramoisi avec éventuellement le choix cornelien Tour/Ka-tet avec le choix que Roland n'avait encore jamais fait de sauvegarder ses compagnons.

Mais bon, le film n'a pas eut le succès escompté et ces pronostiques ne verront jamais le jour. C'est bien dommage car la Tour Sombre reste quand même chouette à sa façon malgré tout.

Sexe de Laeti Laeti a écrit le 25/02/2018 à 05h43

D accord avec guigs, d accord avec l'oubli des lents mutants, triste de n'avoir pu pleurer devant l'image de la scène fatidique 1 concernant Jake, sachant que par trois fois j'ai versé de chaudes larmes en lisant. Perdue par le côté film d'action, c'est tellement bâclé, la magie prime. Troublée par la présence des orques du seigneur des anneaux, je me sens plutôt paumée. Je vais devoir relire: il me semblait qu'il y avait des briseurs de rayon (déjà que son métier de base à disparu dans coeur perdu en Atlantide) pour affaiblir la tour et pas que l'on mettait des enfants sur des chaises pour utiliser leur énergie comme force en plagiant Monstres et Compagnie !!!
Et jamais l'homme en noir se serait fait gruger par un rebond de balle... Alors le monsieur est trop fort partout (le fléau, etc , vous connaissez la liste) et là on entend "puk,puk, argh pan pan pan" fini, viens gamin, j vais t'faire la blague bidon du hod dog pour être sur qu'on soit bien notés sur allô ciné (et le gamin pense assez fort pour que l'on entende son souhait d'un public non lecteur de King).
Ça valait le coup d attendre, moi qui ait faillit faire 100km pour le voir en avant première dans un grand ciné, merci à celui qui me l'a fait manqué, et merci pour "Ça", c'est la première fois que je dirai que ce clown m'a rassurée.
Je le dirai mieux que dans le film (parce que même ça a été mal respecté)...
...que vos jours soient longs et vos nuits plaisantes

Sexe de Laeti Laeti a écrit le 25/02/2018 à 05h55Risques de spoilers sur La Tour Sombre

D accord avec guigs, d accord avec l'oubli des lents mutants, triste de n'avoir pu pleurer devant l'image de la scène fatidique 1 concernant Jake, sachant que par trois fois j'ai versé de chaudes larmes en lisant. Perdue par le côté film d'action, c'est tellement bâclé, la magie prime normalement.J'esperait quelque-chose de prenant, fantaisiste, féérique, magnifique, sombre et parfois merveilleux... Je ne suis pas déçue mais énervée qu'on puisse aller au bout d'un projet si brouillon (j'ai envie de dire au grand monsieur qui valide 1h35 de film croisé entre Marvel et les histoires pour enfant que si Steven Spielberg a eu peur de faire un flop, fallait pas te creuser autant avec ton équipe à toi, sacrées chevilles en tout cas). Bon, pour le pistolero c'est simple, je ne le reconnais qu'a une ralerie, le reste ne vient pas du personnage dont j'ai suivi les aventures. Troublée par la présence des orques du seigneur des anneaux, je me sens plutôt paumée. Je vais devoir relire: il me semblait qu'il y avait des briseurs de rayon (déjà que son métier de base à disparu dans coeur perdu en Atlantide) pour affaiblir la tour et pas que l'on mettait des enfants sur des chaises pour utiliser leur énergie comme force en plagiant Monstres et Compagnie !!!
Et jamais l'homme en noir se serait fait gruger par un rebond de balle... Alors le monsieur est trop fort partout (le fléau, etc , vous connaissez la liste) et là on entend "puk,puk, argh pan pan pan" fini, viens gamin, j vais t'faire la blague bidon du hod dog pour être sur qu'on soit bien notés sur allô ciné (et le gamin pense assez fort pour que l'on entende son souhait d'un public non lecteur de King).
Ça valait le coup d attendre, moi qui ait faillit faire 100km pour le voir en avant première dans un grand ciné, merci à celui qui me l'a fait manquer, et merci pour "Ça", c'est la première fois que je dirai que ce clown m'a rassurée.
Je le dirai mieux que dans le film (parce que même ça a été mal respecté)...
...que vos jours soient longs et vos nuits plaisantes

Poster un commentaire



SEXE :
HUMEUR :