La Tour Sombre.fr
Premier site français dédié à la saga "La Tour Sombre" de Stephen King
Risques de spoilers sur La Tour Sombre

On a vu La Tour Sombre : notre critique sans langue de bois !

On a vu La Tour Sombre : notre critique sans langue de bois !

Ça y est ! Après plus de 8 ans de gestation, une production chaotique, des abandons en avalanche et des studios frileux qui se sont passé le bébé de main en main, La Tour Sombre est enfin sortie dans nos salles obscures. Alors que vaut vraiment le film de Nikolaj Arcel, qui a courageusement endossé la responsabilité d'adapter ce que tout le monde qualifie d'inadaptable ?

Avant tout, notez que je ne suis ni journaliste, ni cinéphile, ni critique ciné. Je suis un fan comme vous, ne vous étonnez donc pas si le style est plus terre à terre et s'attarde sur des détails liés à l’œuvre littéraire qui auront peut-être échappé aux pro et vice-versa. Notez également que bien que privilégiant habituellement la VO, j'ai dû me résoudre à voir le film en VF en raison du peu de cinémas ayant programmé le film dans sa version originale.

Idris Elba Tom Taylor La Tour Sombre

Le résumé détaillé (attention aux Spoilers !)

Dans l'Entre-Deux-Mondes se dresse la Tour Sombre, un édifice magique chargé de protéger une infinité de mondes parallèles. Sa destruction entraînerait un chaos sans précédent et la fin de tous les mondes.

Les Pistoleros ont juré de la défendre mais ils échouent contre Walter Padick – dit l'Homme en Noir – , un sorcier qui œuvre à la destruction de la Tour. Dernier survivant de l'ordre, Roland Deschain se détourne de son serment pour se lancer à la poursuite de Walter avec le désir de se venger.

Pour faire tomber la Tour, Walter a besoin d'enfants dotés du « Shining », un don télépathique très puissant qui agit sur la Tour. C'est alors qu'il découvre l'existence de Jake Chambers, un enfant de notre monde dont le « Shining » atteint des niveaux inégalés.

Hanté par des visions de l'Entre-Deux-Mondes, de la Tour, de l'Homme en Noir et du Pistolero et peinant à convaincre son entourage de leur authenticité, Jake s’enfuit à la recherche de Roland dont il sait que leurs destins sont liés. Par le biais d'une porte dimensionnelle, il pénètre dans un monde hostile, plein de dangers et de créatures inimaginables et finit par rencontrer le Pistolero dont il a rêvé. Mais en fait de héros, Jake ne voit qu'un homme amer, rongé par son désir de vengeance, et qui ne se soucie plus vraiment de la survie de la Tour Sombre.

Ayant besoin l'un de l'autre, ils affronteront les dangers de leurs mondes respectifs et feront face aux guerriers de l'Homme en Noir, chargés de kidnapper Jake pour le contraindre à utiliser son don contre la Tour.

Jake Chambers Tom Taylor La Tour Sombre

Une adaptation libre qui fait mouche ?

A la lecture de ce résumé détaillé, les Fidèles Lecteurs l'auront bien compris : le film ne respecte pas du tout le cheminement des livres. Alors il ne manque pas de respect pour l'œuvre originale, loin de là, mais au lieu de reprendre l'histoire créée par Stephen King, les scénaristes se contentent de piocher des éléments par-ci par-là en les modifiant à leur guise pour en faire une histoire originale. Du coup, Roland ne recherche plus vraiment La Tour Sombre, Jake n’est plus un garçon négligé par des parents alcooliques et Walter a un rôle bien plus concret. On se demande un peu ce que ces changements apportaient de vital à l'histoire mais ils constituent les nouveaux backgrounds des protagonistes.

Cette originalité a été expliquée aux fans par le fait qu'il s'agirait en fait d'un "nouveau tour de roue" (les lecteurs comprendront, les autres n'y verront que du feu). Bonne ou mauvaise idée ? A chacun d'en juger. Il n'en reste pas moins qu'on peut s'étonner de la volonté de prendre de telles libertés quant à une mythologie qui ne nécessitait à priori pas vraiment de réécriture.

Si on en croit les révélations de Variety, les premiers spectateurs « test » n’auraient pas compris la complexité des premiers scripts plus fidèles, et celui-ci aurait été simplifié au maximum afin de ne pas perdre les non initiés. Nikolaj Arcel a justifié ce choix en décrivant ce premier volet comme une introduction au grand public à un univers trop riche et trop complexe pour être décrit dans un seul film, même plus long. Le but avoué est donc bel et bien de trouver une audience afin de convaincre les studios de financer des suites qui elles, pourront s’attarder à d’autres détails.

Pari périlleux, mais alors que je m’attendais moi-même à assister à un fiasco, je dois dire que j’ai été agréablement surpris par l’attention apportée aux détails. On se retrouve certes devant une histoire quasi inédite, mais la mythologie semble bien respectée. On retrouve beaucoup de dialectes propres à l’univers (« Que vos journées soient longues », « Merci Saï »…), des détails visuels (North Central Positronics, Sombra Corporation, le sigleu du Ka…), des clins d’œil (le nombre 19 omniprésent) ainsi que des indices sur l’histoire millénaire de l’Entre-Deux-Mondes (le parc d’attraction dont Roland ne comprend pas l’utilité)... C’est un peu comme une partie de « Où est Charlie ? » dans laquelle on rechercherait un maximum d’éléments issus des livres, tout en admettant que le contexte n’est plus le même.

Dès lors, si on accepte cette révision de l’œuvre originale, qui s’évertue malgré tout à en respecter l’essence, on rentre facilement dans cette intrigue simplifiée, qu’on soit un lecteur aguerris ou qu’on découvre au contraire cette œuvre.

Matthew McConaughey La Tour Sombre

Les acteurs s’en sortent-ils bien ?

Les acteurs principaux sont convaincants dans l’ensemble. Idris Elba, qui a été tant décrié, fait un Roland Deschain très crédible, qui retranscrit bien la froideur du personnage et ses souffrances intérieures. Il n’en reste pas moins qu’il parait un peu trop propre sur lui et que l’on ne comprend toujours pas vraiment pourquoi les scénaristes ont tant tenu à s’éloigner des descriptions très explicites et somme toute importantes issues des livres. Ce ne sont pourtant pas les bons acteurs qui ont manqué puisque Liam Neeson, Javier BardemRussel Crowe, Daniel Craig et Hugh Jackman ont un temps été évoqués.

Tom Taylor est une étonnante révélation. Il incarne parfaitement un Jake Chambers qui ne comprend pas vraiment le nouveau monde qui s’ouvre à lui mais qui, comme dans le livre, prend rapidement conscience de l’importance de la Tour Sombre. C’était plutôt une bonne idée de développer l’histoire autour de son don du « Shining », puisqu’il ne prend de l’importance que trop tard dans les livres. Cela laisse présager un développement intéressant du personnage, si toutefois des suites voient le jour.

Mais le personnage le plus charismatique reste Walter, l’Homme en Noir, auquel Matthew Mc Connaughey insuffle une aura incroyable. Froid et calculateur, il ne perd jamais son calme face à la situation et on ressent bien la crainte qu’il inspire à ses serviteurs. Alternant le machiavélisme gratuit à l’orchestration d’un plan bien rôdé, il est finalement très proche de sa version papier. On pourrait même dire que le film lui rend encore plus honneur que les livres eux-mêmes tant il prend de l’importance.

Idris Elba Tom Taylor La Tour Sombre

Que vaut vraiment La Tour Sombre alors ?

Bien que conscient des différences auxquelles je ferais face, je me suis laissé happé et ai tenté de voir ce film d’un œil neutre. Ce n’était pas gagné d’avance, mais arrivé à la moitié du film j’ai été obligé de m’avouer à moi-même que j’étais finalement agréablement surpris. Même la VF, qui semblait si catastrophique dans les bandes-annonces, s'avère être très fidèle aux traductions des livres ! Il n'est plus question de "Chevaliers", comme on pouvait le craindre, mais bien de Pistoleros et chaque nom propre a été respecté (sauf le Cochon du Sud qui garde son nom original).

Chaque détail que j’ai retrouvé m’a procuré un petit frisson et je me suis dit à plusieurs reprises que je voulais voir la suite de cette nouvelle aventure. Petit bémol sur la fin tout de même. N’étant pas un grand fan de films d’action et de super-héros, j’ai trouvé le dernier quart d’heure vraiment « too much ». A force de vouloir impressionner le spectateur, les réalisateurs sont tombés dans une surenchère Hollywoodienne d’effets spéciaux et de gun-fights qui virent un peu trop souvent au ridicule. L’affrontement final entre Roland et Walter est grotesque à souhait tant il joue sur les situations improbables et le happy end fait un peu tâche. Des rumeurs faisaient état d’une première version de la fin beaucoup plus tragique où l’un des protagonistes mourrait (« Il y a d’autres mondes que ceux-ci… ») et on ne peut que se sentir frustrés par cette débauche de bons sentiments qui ne sonne pas très « Stephen King ».

Ce n’est toutefois pas suffisant pour gâcher totalement le plaisir que j’ai eu à découvrir cette vision d’une œuvre qui m’est si chère et j’espère que des suites viendront enrichir cette relecture audacieuse.


Publié le 03/08/2017 à 13h33 par GreG | 17 commentaires


Autres actualités sur le thème "films"

The Dark Tower dans la liste du Guardian des adaptations à lire avant leur sortie au cinémaLa bande annonce de LA TOUR SOMBRE en français !Stephen King : "Le film de La Tour Sombre arrivera tôt ou tard"The Dark Tower : Premières photos d'Idris Elba dans la peau de Roland Deschain

Aidez nous à compléter la page "On a vu La Tour Sombre : notre critique sans langue de bois !" en nous envoyant vos suggestions par e-mail ou en commentaire.

Ajouter un commentaire sur On a vu La Tour Sombre : notre critique sans langue de bois !

jean mi83 a écrit le 09/08/2017 à 21h19Risques de spoilers sur La Tour Sombre

Bravo je suis a 100% d'ccord avec ton ressenti .Jack est vraiment attachant safragilité transpire roland détaché et un walther superbe !!la fin en effet tache mais l'essence de la tour sombre est bien là !!! vivement la suite !

Sexe de BassGyver BassGyver a écrit le 09/08/2017 à 23h17

j’ai étais finalement agréablement surpris comme toi

Sexe de BassGyver BassGyver a écrit le 09/08/2017 à 23h19

j’ai étais finalement agréablement surpris comme toi et j'ai bien aimer

Sexe de Fredjjg Fredjjg a écrit le 09/08/2017 à 23h33Risques de spoilers sur La Tour Sombre

Tout comme toi, j'ai bien aimé. Pleins de détails du livre. J'ai bien rit au début du film qd j8vu que c'était produit par la tet corporation.
Pour résumé, j'y suis allé en attendant rien et j'ai été surpris.
je me dis vivement une suite. Et oui dommage que ça aille trop vite, 1h30 c'est peu. On avait le temps pour 2h15.

Sexe de Anthony Anthony a écrit le 10/08/2017 à 00h12Risques de spoilers sur La Tour Sombre

Alors je suis d'accord avec la plupart de vos avis, néanmoins j'avais une certaine attente du film en tant que fan.
Voici mon avis : le premier est sans doute la fin. Elle reste à mon gout très sommaire pour une potentielle suite. On aurait pu voir l'homme en noir survivre, entendre Roland dire que sa quête n'est pas terminée ou sous-entendre que son ka-tet n'est pas abouti.
Outre le jeu d'acteur qui est très bon, j'aurais aimé que le film accentue le charisme, le caractère mythique et la profondeur des sentiments du pistolero. Le spectateur doit sortir du cinéma et comprendre pourquoi Roland a une telle ambition à poursuivre cette quête. Le fait de vouloir montrer beaucoup de choses en 1h30 ne permet pas aux spectateurs de s'immiscer complètement dans la peau des personnages. Enfin j'ai apprécié le scénario qui est plutôt bien ficelé avec des scènes très bien faites.
Je suis donc mitigé et j'ai hâte d'avoir le ressenti d'un spectateur n'ayant pas lu les livres ni suivi les BD.

Sexe de françoise09 françoise09 a écrit le 10/08/2017 à 10h56

bonjour,
Je suis allée voir le film en me demandant si je n'allais pas être décue, et j'ai emmené mon fils, totalement étranger à l'entre-deux monde. En ce qui me concerne, j'ai apprécié le film et son atmosphere, en partant du principe qu'1h30 serait juste pour le démarrage d'une possible saga. Mais le plus interessant est que mon " non initié de fils " a aussi apprécié et saisi l'essentiel. Du coup, bombardement de questions au retour ! Pour moi, parie réussi, affaire à suivre !

Grnyx a écrit le 11/08/2017 à 04h55

Oulà je suis en désaccord total... J'ai vu le film ce soir, et perso je trouve que c'est une véritable horreur.
*Spoils !!*
Je vais faire un paragraphe en vrac.
Déjà, Jake ne meurt pas. Même pas une fois. En revanche, son père est mort. Pourquoi ? On ne sait pas, ça ne sert à rien. Passons. Jake a un Shining surdéveloppé. OK. Bref, Jake rencontre Roland. Passons Roland, en fait, ça me déprime. Enfin non, passons tout le film. Sérieux, c'est plus un film, c'est un viol. Roland est au fond du seau, il s'en fout de la Tour (!!!), il n'est plus consiéré comme un pistolero par les pécores qui pensent qu'il trahit ses ancêtres (!!!) et il ne cherche que la vengeance auprès de l'homme en noir (qui a, apparemment tué la mère de Roland !!!).
Donc Jake n'est pas mort, il apprend la vie à Roland, ce dernier ne sert à rien si ce n'est répéter 3 fois le mantra des pistoleros pour la fan base, Walter fait des tours de magie tout pourris (et il va sur Terre tous les quatre matin), la Terre de Jake est la Terre-clé, les tahines sont partout, on voit sayre ET pimli (oui oui), et Walter meurt. Oui oui oui.
ARRETEZ LES GARS SVP LA TOUR SOMBRE EST DEJA MORTE LA.
Je ne passe pas sur touuuuus les détails du film pathétiques (les démons nazes, l'hôpital, roland, les clins d'oeil à la fanbase qui tombent à l'eau, roland, les tahines, roland, le devar-toi, roland, la mythologie en général, roland...). Je dirais juste que ce film est vraiment honteux pour ceux qui ont aimé les livres. ET pour les autres.
Je suis allée le voir avec 3 personnes qui n'ont pas lu les bouquins, ils ont détesté. Pas compris le délire de la tour, pas compris le but de Walter, pas compris qui était vraiment roland (Roland bordel !!!!! Roland !!), en fait rien compris, si ce n'est que c'est un blockbuster des familles qui n'aura, je l'espère, jamais de suite.
En définitive, j'espère oublier cette tannée au plus vite, et ne jamais voir de suite en production.
Je vais me retaper les livres et soigner mes hémorragies cérébrales post-visionnage.

BangoSkank a écrit le 13/08/2017 à 23h39

Comment pouvez-vous cautionner ça ?

A quel moment comptez-vous reparler de l'excuse "ce sera la suite des bouquins" qui ne trouve aucune concrétisation dans le film, ou de la photo du Cor d'Eld ? On s'est foutu de nous depuis le départ.

Sexe de GreG GreG a écrit le 14/08/2017 à 09h55Risques de spoilers sur La Tour Sombre

J'en parle dans l'article. Libre à chacun de penser que c'est une bonne ou une mauvaise idée. Le Cor est bien accroché à la sacoche de Roland et Walter fait une allusion on ne peut plus explicite : "Allons-y pour un dernier tour de roue mon vieil ami"

BangoSkank a écrit le 14/08/2017 à 11h40

Je crois qu'il ne faut pas se voiler la face, le fait que ce soit "la suite des livres" et la présence du cor ne sont que du damage-control, ça n'a aucune incidence sur le déroulement du film, ce n'est qu'un prétexte pour faire n'importe quoi tout en désamorçant le courroux des fans.

LECMAR a écrit le 15/08/2017 à 10h45

Merci à ce site pour la "préparation" au visionnage de ce film. De ce fait on n'est pas déçu mais pas vraiment ému non plus. J'ai beaucoup aimé la représentation de l'entre-deux-monde. Les paysages désertiques correspondent très bien à l'idée que l'on peut s'en faire comme lecteur. Le personnage de Jake est parfait et celui de Roland (malgré l'absence des yeux bleus!!)est plutôt convaincant. Je préfère retenir les choses qui m'ont paru intéressantes plutôt que de dénigrer les passages un peu trop "hors contexte"et je dois dire que j'ai passé un moment plutôt agréable ( et que ce film m'a surtout donné l'envie de me replonger dans les livres)

Nico a écrit le 15/08/2017 à 11h39

Tellement d'accord avec GRNYX !! Tellement déçu et scandalisé par ce gâchis ! :'-(

Sexe de Odin Odin a écrit le 16/08/2017 à 20h45

Merci pour votre article, enfin quelqu'un qui a le même avis que moi sur le film. Un bon "one shot" qui se termine en un dernier tour de roue. Libre à un autre réalisateur d'interpréter différemment (et plus longuement) la suite et fin de la saga.

Sexe de Yo Yo a écrit le 16/08/2017 à 22h32Risques de spoilers sur La Tour Sombre

C'est loin d'être le meilleur film que j'aie vu... mais c'est sûrement un des trois ou quatre qui m'a le plus éclaté. Le nombre de détails est faramineux et l'ensemble est tout à fait cohérent. Même avec tout ce qui ne correspond pas aux livres... et heureusement !

Je m'explique... la fin des livres est claire : le ka est une roue. Ici Roland a bien le Cor avec lui, et c'est un nouveau cycle qui débute. D'ailleurs une autre similitude est que l'homme en noir ne soit plus là au moment où un ka-tet se reforme...

Quand à ceux qui pensent que Walter meure dans le film... ils ne sont pas restés jusqu'au bout du générique... ;)

Après le montage est fait à la truelle, la bande son est souvent mal venue, et ce film oscille très mal entre le grand-public et le fan-film... c'est pour ces raisons qu'il fera un flop. Et c'est bien triste car c'est un digne hommage à l'oeuvre de King à mon sens.

Sexe de Iska Iska a écrit le 17/08/2017 à 08h38

J'ai dû voir le film deux fois.
La première j'étais de l'avis de GRNYX vraiment vraiment ARGggg. Rien qu'à l'intro à lire sur fond noir j'ai fais la grimace. C'est dur quand on a attendu le film pendant des années et qu'on est FAN des livres de pas rester bloqué-déçu-frustré sans cesse tout le long du film. Une telle richesse ne serait ce que sur les personnages réduit à néant. C'est vide, creux, à pleurer. Walter s'en sort le mieux peut être. Bref...
Au 2ème visionnage après l'acceptation, et l'effort de le voir comme un nouveau cycle. Ce n'est pas si mauvais. Si n'y a pas de suite, très bien (tant mieux?) Mais s'il y en a une, j'ai envie de voir s'ils peuvent s'améliorer.

NICO a écrit le 18/08/2017 à 11h18

ISKA, ton commentaire me donne envie de le voir une deuxième fois. Peut-être que je ne me suis pas assez détaché des livres et pas assez pris en compte le fait que ce soit le dernier tour de roue.

NOUVEAUSexe de Lasher Lasher a écrit le 23/08/2017 à 16h40

100 % d'accord avec toi !!!!!!!

Poster un commentaire



SEXE :
HUMEUR :