La Tour Sombre.fr
Premier site français dédié à la saga "La Tour Sombre" de Stephen King

[Dossier] Le point sur The Dark Tower au cinéma : entre espoirs et doutes

[Dossier] Le point sur The Dark Tower au cinéma : entre espoirs et doutes

Ça y est ! Après de nombreuses années de tergiversations, il semble que cette fois-ci, La Tour Sombre soit officiellement en production du côté d'Hollywood. Vous remarquerez le ton toujours un peu méfiant. Il faut dire qu'à l'inverse de nombreux médias qui connaissent le projet depuis peu, nous on le suit depuis ses balbutiements. On a donc vu beaucoup de rebondissements dans ce projet difficile et on l'observe avec un œil envieur, curieux et parfois inquiet.

On revient point par point sur ce projet aussi tortueux et chaotique que la quête des héros elle-même : les infos officielles, les rumeurs encore en suspend, les suppositions et les avis, Ô combien mitigés, des fans. Mais d'abord...

La Tour Sombre, qu'est ce que c'est ?

On ne va pas y aller par 4 chemins : La Tour Sombre (The Dark Tower), c'est LE bouquin de Stephen King. D'abord en terme de consistance, puis en terme d'implication personnelle. Il comporte 7 volumes : Le Pistolero, Les Trois Cartes, Terres Perdues, Magie et Cristal, Les Loups de la Calla, Le Chant de Susannah et La Tour Sombre. Deux récits additionnels viennent enrichir cet univers, sans toutefois s'avérer indispensables : Les Petites Sœurs d'Elurie et La Clé des Vents

Le résumé de La Tour Sombre

idris elba roland deaschain dark towerC'est l'histoire de Roland de Gilead, un pistolero, évoluant dans un monde parallèle post-apocalypique où se mèlent magie, technologie et horreurs indescriptibles. Depuis des années, il recherche désespérément La Tour Sombre sans même savoir si elle n'est pas seulement un mythe. Les légendes de son monde racontent qu'il s'agit d'un lieu magique, le pivot central autour duquel tournent une infinité de mondes parallèles et qui, il l'espère, pourra inverser le tourbillon infernal qui a vu son monde, sa famille, ses amis et son amour disparaître. Mais sa réussite dépend avant tout de sa capture de Walter O'Dim, l'Homme en Noir, le magicien à cause de qui tout a commencé et qui est le seul susceptible de savoir où se trouve la Tour Sombre.

Il rencontrera également sur sa route des compagnons en les personnes de Jake, Eddie, Susannah et le Père Callahan, tous issus de versions parallèles de New-York à des époques différentes. Ils affronteront bien des dangers : criminels, magiciens, mutants, vampires, cyborgs, IA... Mais le plus gros danger reste l'étrange addiction de Roland pour sa quête qui pourrait bien mettre en péril ses compagnons...

Voici donc un très très court résumé, mais contenant assez de pistes, je l'espère, pour éveiller la curiosité des néopthytes.

L'adaptation chaotique de The Dark Tower

2008-2009 : JJ Abrams tente d'adapter La Tour Sombre

Le projet a d'abord été lancé en 2008 par JJ Abrams (Star Wars VII, Star Trek, Cloverfield, Lost...). Une anecdote raconte qu'à la question "combien voudriez-vous pour les droits de La Tour Sombre", Stephen King aurait répondu simplement "$19" (le nombre 19 est important dans l'œuvre de Stephen King et en particulier La Tour Sombre). Après plusieurs années de travail et de négociations, JJ Abrams a abandonné le projet, le jugeant trop difficile à adapter de façon satisfaisante.

2010-2015 : Ron Howard prend la suite mais galère

matthew mcconnaughey dark towerL'adaptation a ensuite connu une longue traversée du désert. En 2010, The Dark Tower est repris par Ron Howard et son équipe (Rush, DaVinci Code, Un Homme d'exception, Willow...), pour ce qui est alors annoncé comme une trilogie (la quête) et une série de deux saisons (la jeunesse de Roland). Malgré ce renouveau et quelques rumeurs intéressantes, la pré-production a du mal à avancer. 

Hugh Jackman, Daniel CraigLiam NeesonViggo Mortensen et Russel Crowe ont été approchés pour incarner Roland Deschain. Puis c'est finalement Javier Bardem qui a reçu le rôle... avant de devoir y renoncer, probablement en raison de la stagnation du projet. Le rôle d'Eddie Dean, autre personnage clé de La Tour Sombre, aurait été proposé à Aaron Paul (Breaking Bad) et Norman Reedus (The Walking Dead), sans suite. 

Devant ces difficultés, de nombreux grands studios comme Universal et Warner Bros ont refusé financer le projet. De report en report, la plupart des fans ont fini par se dire que l'adaptation ne verrait pas le jour... ou qu'elle ne le devait pas.

2015-? : Nikolaj Arcel aux commandes de La Tour Sombre : le projet est sur les rails

Puis Sony Pictures et MRC sont arrivés en 2015 et les choses se sont accélérées... Le réalisateur Nikolaj Arcel a prit les manettes (Millenium, Royal Affair), toujours avec Ron Howard et son équipe à la production. Les rumeurs de Idris Elba en Roland Deschain (Luther) et Matthew McConaughey en Homme en Noir (True Detective) sont apparues, puis ont été officialisées et l'intérêt du grand public a été relancé.

A ce jour, un seul film est programmé pour le 17 février 2017 (bien que cette date semble difficile à respecter) avec la possibilité d'en réaliser d'autres si le succès est au rendez-vous. D'après Stephen King lui-même, le film ne reprendrait pas Le Pistolero mais se situerait plus avant dans la chronologie et se déroulerait principalement à New York. On peut peut-être imaginer un mix entre Les Trois Cartes et Terres Perdues, avec une intrigue basée sur le "recrutement" du ka-tet. Tout cela reste évidemment à confirmer.

Pour ! L'optimisme des fans de La Tour Sombre

pour la tour sombre the dark towerL'officialisation du projet a entraîné de nombreuses réactions... Certaines optimistes, d'autres complètement pessimistes. Sans parler de la polémique autour du choix d'Idris Elba, un acteur noir, pour incarner Roland de Gilead, un personnage blanc. Mymy, rédactrice en chef adjointe du site MadmoiZelle et fan de La Tour Sombre se montre très optimiste et nous le fait savoir !

LTS : Alors ? Tu es optimistes devant les dernières infos ?

Mymy : Oui, je suis optimiste parce que déjà : LE FILM SE FAIT ! Parce que King est derrière, et parce que je trouve ça plutôt malin de ne pas se cantonner à suivre l'histoire bout à bout, c'est plutôt pertinent de s'adapter à son budget et de ne pas vouloir tout mettre à tout prix.
J'essaie de ne pas m'attacher aux infos non-confirmées mais je trouve ça un poil dommage que l'histoire du film se déroule principalement dans notre monde, mais c'est une sensibilité personnelle ! Si le scénario et le réal sont bons, ça sera un plaisir de voir Roland propulsé dans New York.

LTS : Que penses-tu de la polémique autour du choix de Idris Elba dans le rôle de Roland Deschain ?

Mymy : Je suis 100% enthousiaste pour Idris Elba en Roland, je salue ce choix vraiment courageux de la part du studio. Je ne peux pas penser à la moindre saga de fantasy au cinéma avec un héros noir, et pour moi c'est une vraie bonne nouvelle... mais pas seulement pour la couleur de peau d'Elba : il est juste foutrement bon comme acteur, et j'ai hâte de voir son affrontement au sommet avec Matthew McConaughey, que j'imagine être le climax du film.

LTS : Tu penses qu'il y a un peu de racisme dans cette polémique comme certains l'affirment ?

Mymy : Je pense qu'il y a un peu de racisme derrière la polémique, car ça arrive très souvent que des acteurs blancs jouent des personnages à l'origine non-blancs sans que grand-monde ne s'en offusque, par contre dès que c'est l'inverse les gens s'indignent qu'on « ruine une oeuvre au nom du politiquement correct ». Mais je pense que dans ce cas précis, 90% des lecteurs & lectrices ont simplement imaginé Clint Eastwood en Roland et sont donc surpris par ce choix, surtout que le nom de McConaughey circule depuis un moment et qu'il aurait aussi fait un bon Roland. Je pense cependant que la plupart des fans fera la paix avec l'idée si Idris Elba se montre à la hauteur, et j'ai peu de doutes !

Contre ! Le pessimisme des fans de La Tour Sombre

contre the dark tower la tour sombreIl y a des optimistes, mais il y a aussi bien évidemment des détracteurs. On compte parmi eux les fans de "la première heure", ceux qui se sont forgé une image très précise de la saga à force de lecture et de relecture. Les difficultés rencontrées par le projet n'ont rassuré personne, les studios ayant obligé l'équipe de production à altérer de façon significative leur approche du support original. Laurent est farouchement opposé à ce film, il nous donne son point de vue : 

LTS : Pourquoi n'es-tu pas emballé par cette adaptation ?

Laurent : On a annoncé pendant longtemps une trilogie, qui semblait déjà vraiment trop peu pour un livre de cette richesse. Aux dernières nouvelles il n'y aurait plus qu'un film et plus si affinité ? Il semble évident que cette adaptation va être très libre et répondra avant tout aux critères d'Hollywood et du "Politiquement Correct" avant les attentes des fans.

LTS : Que penses-tu de la polémique autour du choix de Idris Elba dans le rôle de Roland Deschain ?

Laurent : Je peux la comprendre. Je veux dire, le physique du pistolero est décrit avec précision et a même une certaines importance dans les liens entre les personnages. Le racisme est un thème clairement abordé dans le livre et n'a plus de raison d'être si le héros est lui-même noir. A moins que le rôle de Detta Walker soit attribué à une actrice blanche elle-même raciste anti-noirs, mais dans ce cas là le message varie un peu. Le but de King n'était-il pas d'aborder le contexte racial des Etats-Unis des années 60 ?

LTS : Il n'y a pas un peu de racisme dans cette polémique d'après toi ?

Laurent : Honnêtement je ne pense pas. J'ai lu et entendu peu de commentaires racistes, la plupart déplorent juste le manque de fidélité qui semble s'annoncer. A chaque rumeur d'acteur pour incarner Roland, il y a eu de vives protestations car chacun espérait secrètement voir un acteur ressemblant à Clint Eastwood dans le rôle. Moi j'étais content de la nomination de Javier Bardem, mais tout le monde l'accusait d'être trop "bouffi" pour assurer le rôle [rires].

En conclusion...

Le projet a au moins le mérite d'exister et va faire parler pendant un moment. Malgré la direction artistique qui semble suggérer que l'adaptation sera libre, on ne peut toujours pas savoir avec certitude si le pari sera râté ou réussi. Après tout, des réalisateurs comme JJ Abrams (Star Wars VII) et Peter Jackson (Le Seigneur des Anneaux) ont bien réussi leurs paris alors que de nombreux détracteurs les attendaient au tournant. Pourquoi Nikolaj Arcel ne réussirait-il lui pas non plus ?

Avec un peu de chance, The Dark Tower convaincra des nouveaux fans de s'intéresser aux aventures de Roland et de son ka-tet... et s'offusqueront qu'on y ai remplacé Idris Elba par Clint Eastwood :-P


Publié le 07/03/2016 à 10h19 par GreG | 6 commentaires


Autres actualités sur le thème "dossier"

Rencontre avec Stephen King à Paris. Compte rendu de l'émission du Mouv'[Dossier] Tout savoir sur La Tour Sombre en bande-dessinée[Dossier] Le point sur The Dark Tower au cinéma : entre espoirs et doutes[Spoilers] L'analyse détaillée de la bande annonce officielle de La Tour Sombre

Aidez nous à compléter la page "[Dossier] Le point sur The Dark Tower au cinéma : entre espoirs et doutes" en nous envoyant vos suggestions par e-mail ou en commentaire.

Ajouter un commentaire sur [Dossier] Le point sur The Dark Tower au cinéma : entre espoirs et doutes

Dandelo19 a écrit le 07/03/2016 à 13h11

Perso je reste vraiment mitigée par ces nouvelles. Ça fait longtemps que je suis le projet et l'enthousiasme du départ s'est lentement transformé en une réelle peur de voir dénaturé l'oeuvre original. La Tour Sombre est une saga que je vénère presque, elle a une ambiance et un cachet très particulier ; j'ai vraiment peur que cet équilibre si particulier ne soit pas présent et qu'on se retrouve avec un film très formaté dans le but de plaire au plus grand nombre. D'ailleurs on le sent bien par le fait qu'ils n'aient pas choisi de commencer par adapter le premier livre, même si je comprends les arguments contre j'y vois aussi la peur que le film n'accroche pas un maximum de personne car si on voulait ben mettre en scène le premier tome il faudrait en faire un film très intimiste et assez contemplatif. C'est vrai que le premier tome est assez austère et pas forcément très accrocheur, même si ce n'est pas du tout mon point de vue. Donc même si l'idée de ne pas commencer par le début peut apparaitre comme judicieuse bah je la trouve dommage par rapport à l'identité de la saga.
Bref je préférerai que cette saga ne soit jamais adapté plutôt qu'elle soit standardisée. Après voilà j'espère me tromper, je n'attends que ça.
Concernant la polémique autour de Idris dans le rôle de Roland, j'avoue avoir aussi sauter sur ma chaise quand je l'ai appris mais pas par racisme juste car j'en avais une image mentale très forte et qu'à aucun moment je n'ai imaginer Roland comme noir. Bon voilà même si je vais avoir un peu de mal à m'y faire, j'espère que l'acteur sera rendre à l'écran toute la complexité du personnage.

Sexe de tonton@strange-movies.com tonton@strange-movies.com a écrit le 07/03/2016 à 14h18Risques de spoilers sur La Tour Sombre

Plutôt inquiet pour cette adaptation. Car qui dit adaptation dit forcément passages et personnages sucrés. Mais rien que pour voir certains passages prendre vie, si déjà le film est bon, alors oui pourquoi pas

Sexe de Daclaba Daclaba a écrit le 13/03/2016 à 00h56Risques de spoilers sur La Tour Sombre

Je me suisfaitune image tellement forte de cette saga queje ne comprends pas les choix qui sont faits. Je ne crois pas que le realisateur soit fan et j'ai peur que l'esprit des livres soit dénaturé. On ne peut pas résumer cette magnifique histoire en un seul film. On ne peut pas choisir un acteur physiquement aussi éloigné de la description qu'il en ai fait dans les livres. C'est comme ci Peter Jackson avait choisit un acteur de 20 ans pour jouer Gandalf ou si Harry Potter avait été obèse. Les succes de ces films sont basés sur le respect des livres, au moins sur le choix des acteurs. On ne peut pas baffouer l'imagination des lecteurs. Tous ceux qui les ont lus ont tous la même vision de Roland et que c'est à cette vision qu'on est attaché. Comment va pouvoir se developpper la relation avec Detta Walker et les "enc'ulé de culs blancs" si le cul n'est plus blanc ? Mais ce n'est pas tout. Comment expliqué la relation particulière entre Roland et Jake sans adapté le premier livre ? ...
Si il n'y a qu'un film, je ne suis pas sur d'aller le voir. Je serais forcement deçu. Et je pense que c'est un non-respect total des fans de bâcler une oeuvre aussi importante et riche.

Sexe de Manomanu Manomanu a écrit le 17/04/2016 à 21h46

Aïe aie aie, je craint le pire pour cette adaptation cinématographique ,un héros qui change de couleur(parce que c'est quand même ça) une Suzanne lesbienne peut-être, pour avoir des "culés de culs d'hèteros" je sais pas mais ca sent pas bon tout ca. Pour aller plus loin on est dans le formatage hollywoodien par excellence .t'a qu'à voir les 4 fantastiques par exemple

Sexe de FlaggHorner FlaggHorner a écrit le 25/04/2016 à 02h57

Totalement dubitatif...je ne sais pas quoi penser de tout ca...je vais continuer à garder un œil sur le développement de l'adaptation , en espérant tout de même qu' Aaron Paul soit choisi pour incarner Eddie , ce serrait un choix judicieux , pour Idris Elba (sans racisme aucun) , je ne suis toujours pas convaincu de la pertinence de ce choix bien qu'il soit un bon acteur..Mc Caunaughey pour incarner Randal Flagg , faut voir , ca peut le faire...bref , j'attends de voir la suite du casting...mais de savoir que cette adaptation ne respectera pas forcement l'arc narratif ca me gêne , le premier Tome est tellement important pour l'immesrion dans le monde de Roland et pour commencer à comprendre sa psychologie et le lien qu'il a avec Jack Chambers....C'est vache , mais si demain on venait me dire : L'adaptation ne se fait plus je serrais étrangement rassuré ,j'aurais la certitude de ne pas voir mon histoire favorite saccagée par Hollywood ^^ .

Sexe de K.Banway K.Banway a écrit le 12/05/2016 à 10h20

C'est un bon dossier avec différent point de vue, c'est agréable !
Pour ma part : Idris Elba serait parfait en sirotant un cocktail dans la peau d'un agent britannique froid, snob et mortel. Il a la carrure du sportif aussi fidèle à la réception d'un hotel luxueux qu'à la salle de sport.
Maintenant, l'imaginer déambulant dans le désert, amaigri et asséché par cette poursuite sans fin de Walter... J'ai du mal. Elba a le bon jeu, mais pas le bon physique pour le job à mes yeux : ça me choque autant que si on proposait Russel Crowe pour faire un biopic de Martin Luther King. Mais comme très bien résumé dans ce dossier : 20 ans à imaginer un clone d'Eastwood...

Mais quand au film lui-même, je vais me contenter de souligner la comparaison avec le boulot de Jackson sur l'univers de Tokien : Le seigneur des Anneau : adaptation fidèle à plus de 70% : Succès. Le Hobbit : adaptation fidèle à 20% : Ratage. Jackson est effectivement le parfait exemple de ce qui arrive quand on "adapte" du bout des lèvres. Et Stephen King n'est pas le meilleur juge quand à ses choix cinéma, je pense plus qu'il veut voir ce que donnerait sa Tour en film avant de finir au bout de la clairière...

Poster un commentaire



SEXE :
HUMEUR :