La Tour Sombre.fr
Premier site français dédié à la saga "La Tour Sombre" de Stephen King

Treizième noire

Boule de cristal hautement maléfique que Callahan remet à Roland.

treizieme-noire dans La Tour Sombre

Apparitions et/ou citations :

Selon ROLAND DESCHAIN, la Treizième Noire est la relique la plus effroyable du temps d'ARTHUR L'AÎNÉ. Roland soupçonne même que ses maléfices monstrueux sont antérieurs à l'époque de son illustre ancêtre. Si Roland a bien raison et que MAERLYN, le magicien légendaire, n'est autre que l'ennemi de toujours de notre tet, WALTER O'DIM, alors cette boule magique remonte sans doute au temps des GRANDS ANCIENS - lesquels ont tenté, dans leur mégalomanie, d'unir magie et technologie.

La Treizième Noire apparaît dans notre récit par le biais d'un intermédiaire improbable - à savoir le PÈRE CALLAHAN, transfuge de SALEM, dans le MAINE. Avant de reposer en paix sous le plancher de l'église de Callahan à CALLA BRYN STURGIS, la Treizième était entre les mains de Walter. En fait, il paraît probable que Walter avait le Cristal en sa possession pendant la plus grande partie du Pistolero, puisque lorsque ce magicien fourbe aux multiples visages donne de force la boule à un Callahan plus que réticent, dans la GARE DU RELAIS située entre les mondes, on aperçoit furtivement Roland et JAKE au loin, en train de gravir une pente vers la CHAÎNE DE MONTAGNES CYCLOPÉENNE.

Avant de voir à l'oeuvre toute la malveillance de la Treizième Noire, on apprend qu'elle ressemble à l'oeil poisseux d'un monstre qui aurait grandi dans l'ombre de Dieu. Lorsque Callahan la retire de sa cachette sous le plancher de l'église et qu'il ôte le surplis d'enfant de choeur dans lequel elle est drapée, Roland ressent le bourdonnement sourd du Cristal vibrer dans ses os, un son et une sensation qu'il rapproche d'une ruche grouillant d'abeilles énormes et furieuses. Une fois retiré le surplis par Callahan, Roland voit le coffret en bois fantôme de la boule, sur lequel sont gravés une ROSE, une pierre, une porte, et le mot dérobée. A l'exception de la Rose, toutes ces images proviennent d'une oeuvre de Thomas Wolfe, Que l'Ange regarde de ce côté (dans le livre de Wolfe, la "rose" est en réalité une feuille, mais dans le contexte de la série de la Tour Sombre, la rose est une image plus appropriée). Le terme dérobée fait référence à la PORTE DÉROBÉE, que la Treizième Noire ouvre. Il semble probable que la boîte de la Treizième (tout comme le surplis d'enfant de choeur dans lequel Callahan l'a enveloppée) a pour but d'amoindrir un peu la puissance maléfique des vibrations du Cristal. Dès que Roland touche le bois fantôme, ses doigts sentent le camphre, le feu et les fleurs des contrées de l'extrême nord - celles qui poussent dans la neige.

Dans Les Loups de La Calla et dans Le Chant de Susannah, notre tet transporte la Treizième Noire dans une version VAADASCH du sac de bowling rose de Jake. Mais là où le modèle original porte le slogan "Rien que des strikes à l'Entre-Deux-Quilles", la version vaadasch dit en revanche "Rien que des strikes à l'Entre-Deux-Mondes". En dépit de l'aura maléfique du Cristal, notre tet l'utilise pour se transporter de Calla Bryn Sturgis à Calla NEW YORK.

À la fin des Loups de La Calla, SUSANNAH DEAN (sous le contrôle de son démon envahissant, MIA) se sert de la Treizième Noire pour s'enfuir par la Porte Dérobée en 1999, où Mia a l'intention d'accoucher de son P'TIT GARS. Avec l'aide de STEPHEN KING, Jake et Callahan récupèrent la Treizième Noire que leur a laissée Susannah-Mio dans la chambre de l'HÔTEL HYATT PLAZA-PARK, avant qu'elle tombe aux mains des GUERRIERS DE L'OEIL CRAMOISI. Tous les deux, ils vont la mettre à l'abri dans une consigne située sous les TOURS JUMELLES. On peut supposer qu'elle a été détruite, depuis.

Tout comme le chant de la Rose, le bourdonnement de la Treizième Noire est une expression de puissance, mais la dangereuse puissance du néant, du vide colossal et malfaisant qui, lorsqu'on la réveille, est capable d'envoyer ses victimes inconscientes aux DIX-NEUF coins de nulle part. Tout au long de la série de la Tour Sombre, notre tet croit que ce Cristal est l'oeil même du ROI CRAMOISI. Bien que le Roi Rouge s'en serve effectivement pour épier les faits et gestes de nos pistoleros, dans le dernier livre de la série, on se rend compte qu'il ne s'agit pas réellement de son oeil. Les yeux de Los sont rouges, aussi rouges que les roses de CAN'-KA NO REY et quand on le voit, hurlant furieusement depuis son balcon sur la Tour Sombre, ses orbites vermillon semblent en feu. Et lorsque PATRICK DANVILLE efface de la surface de la terre le Roi Rouge de l'Entre-Deux-Mondes, tout ce qu'il reste, ce sont les yeux flottants dans l'air du Seigneur de Díscordia.

Texte inspiré du livre Concordance

Autres fiches à consulter

Crânés La SérénitéJohn Farson Hommes de Farson

Mis à jour le 18/03/2011 à 00h20


Aidez nous à compléter la page "Treizième noire " en nous envoyant vos suggestions par e-mail ou en commentaire.

Poster un commentaire



SEXE :
HUMEUR :