La Tour Sombre.fr
Premier site français dédié à la saga "La Tour Sombre" de Stephen King

Sentier du Rayon

Chemin longeant le champ magnetique des Rayons

sentier-du-rayon dans La Tour Sombre

Version originale : Path of the Beam
Apparitions et/ou citations :

Dans Terres Perdues, ROLAND DESCHAIN dessine une carte métaphysique de son monde. Selon cette carte, l'ENTRE-DEUX-MONDES a la forme d'une roue. Le moyeu de cette roue terrestre, c'est le Treizième Seuil, connu dans l'Entre-Deux-Mondes sous le nom de TOUR SOMBRE. Les axes qui irradient du moyeu sont les RAYONS.

Il y a six Rayons, eux-mêmes connectés à chaque extrémité à un PORTAIL (soit douze portails en tout). Chaque portail, qui permet de pénétrer ou de sortir de l'Entre-Deux-Mondes, est placé sous la surveillance d'un GARDIEN. Chaque Rayon est une sorte de câble à haute tension invisible, affectant à la fois la gravité et l'alignement correct du temps, de l'espace, du volume et de la proportion. Ceux qui passent à proximité peuvent les voir et les sentir, et le courant magnétique qui parcourt les Rayons se répercute dans le mouvement des nuages alentour. Le but des Rayons est de lier ensemble les multiples univers, tout en maintenant simultanément à distance les uns des autres les mondes distincts - qui tournent autour de la Tour comme autour d'un axe. Quand les Rayons se brisent et quand la Tour devient instable, les effets s'en font ressentir dans tous les mondes.

Dans Les Loups de La Calla, Roland et son tet découvrent jusqu'à quel point le ROI CRAMOISI dément a mis à exécution son plan de détruire à la fois les Rayons et la Tour. Depuis environ cent quarante ans, les serviteurs du Roi Rouge envoient des robots à cheval affublés de masques de LOUPS dans les TERRES FRONTALIÈRES de l'Entre-Deux-Mondes, afin qu'ils enlèvent un enfant de chaque paire de jumeaux nés là-bas, et âgés de cinq à treize ans environ.

Du cerveau de ces victimes innocentes, les hommes de main du DOGAN DE FEDIC extraient une substance chimique responsable de la télépathie gémellaire. Ils donnent ensuite cette substance aux BRISEURS, dont ils utilisent les talents psychiques pour éroder les Rayons.

Bien que Roland n'ait été témoin que de deux tremblements de Rayon dans sa vie (les tremblements de Rayon sont semblables aux tremblements de terre, sauf qu'ils sont causés par la rupture d'un Rayon), il a dû s'en produire bien plus, au cours des siècles. Lorsque notre ka-tet atteint le Devar-Toi, les Rayons gardés par le RAT et le POISSON, la CHAUVE-SOURIS et le LIÈVRE, l'AIGLE et le LION, et le CHIEN et le CHEVAL ont déjà tous lâché. Les deux seuls Rayons restant pour maintenir la Tour en place sont celui de notre tet (le Rayon OURS-TORTUE) et le Rayon de GAN (l'ÉLÉPHANT-LOUP). Ces deux Rayons rescapés sont en place, mais pas en bonne posture, comme peut en témoigner le jeune GARÇON DU RAYON, lui-même estropié et défiguré. Heureusement, Roland et son tet réussissent finalement à détruire le Devar-Toi et ainsi à interrompre la terrible érosion de la charpente du macroverse, avant que tout ne s'écroule. Nous autres lecteurs sommes ainsi rassurés, l'avenir de la Tour est préservé. Ou bien les Rayons brisés se régénéreront d'eux-mêmes, ou bien les deux Rayons restants en créeront d'autres pour soutenir le pivot de toute existence.

Dans le dernier roman de la série de la Tour Sombre, on apprend que la Tour, les Rayons et les ROSES rouges de CAN'-KA NO REY (les Champs Rouges de Personne dans lesquels se dresse la Tour) forment ensemble un immense courant magnétique. Ce que Roland comprend finalement en cheminant parmi elles, c'est que ces roses nourrissent les RAYONS de leur chant et de leur parfum et que les RAYONS les nourrissent, en retour. Les Roses et les Rayons constituent en réalité un champ de force vivant, et l'énergie circule des unes aux autres, avec pour axe central la Tour même.

Les Roses et les Rayons ont jailli du corps de Gan, corps vivant de la Tour même. Et tandis que Roland approche du but de toute son existence, il aperçoit deux pieux d'acier, surgissant de la Tour et s'élevant vers le ciel. C’est de ces pieux qu'émanent les Rayons.

Texte inspiré du livre Concordance

Autres fiches à consulter

Paul Antassi Bosquet de SaulesAlice Holmes Eamon Doolin

Mis à jour par Mélitine Bouriot le 27/04/2017 à 16h51


Aidez nous à compléter la page "Sentier du Rayon " en nous envoyant vos suggestions par e-mail ou en commentaire.

Poster un commentaire



SEXE :
HUMEUR :