La Tour Sombre.fr
Premier site français dédié à la saga "La Tour Sombre" de Stephen King

Crânés

Nom donné par les habitants de la Calla à leurs enfants revenus décérébrés

cranes dans La Tour Sombre

Version originale : Roonts
Apparitions et/ou citations :

À CALLA BRYN STURGIS, comme dans les autres Callas du CROISSANT, les jumeaux sont la norme, et les enfants uniques (ou "singletons"), une exception. Pourtant, cette anomalie dans les naissances cache une réalité horrifiante.

Une fois par génération, les LOUPS surgissent de TONNEFOUDRE et kidnappent un jumeau par paire d'enfants âgés de trois à quinze ans environ. Les enfants enlevés sont finalement rendus à leurs familles (ils rentrent à LA CALLA sur deux wagons plats, par la voie ferrée), mais c'est crânés (autant dire cramés) qu'ils reviennent de Tonnefoudre. Peu importe leur intelligence au moment de l'enlèvement, ils sont désormais ravagés, d'un point de vue intellectuel. Peu nombreux sont ceux encore capables de fournir un effort physique et plus rares encore, ceux qui peuvent parler. Ils ont beau atteindre une taille et une carrure de géants (certains mesurent plus de deux mètres), ils sont sexuellement morts. Pour ceux qui comprennent au moins en partie ce qui leur est arrivé, ou qui étaient assez vieux au moment de leur enlèvement pour mesurer cc qui leur a été volé, ils sombrent dans un état de profonde dépression. Certains finissent même par se suicider.

A la fin des Loups de La Calla, on apprend que les jumeaux de La Calla sont emmenés à Tonnefoudre afin qu'on leur extraie du cerveau la substance chimique (ou l'enzyme) permettant la "télépathie gémellaire". Les serviteurs du ROI CRAMOISI conditionnent cette substance sous forme de pilules qu'ils font ingurgiter aux BRISEURS chargés d'éroder les RAYONS. Par conséquent, il semblerait que ce soit le ka, et non une sorte d'ironie du sort, qui ait amené ROLAND DESCHAIN et ses amis dans les TERRES FRONTALIÈRES.

Lorsqu'ils atteignent la trentaine, les crânés se mettent à vieillir avec une rapidité affolante, et meurent dans d'atroces souffrances.

 

Texte inspiré du livre Concordance

Autres fiches à consulter

Le BureauRupert AndersonCantab Birdie McCann

Mis à jour par Déborah le 08/05/2017 à 00h46


Aidez nous à compléter la page "Crânés " en nous envoyant vos suggestions par e-mail ou en commentaire.

Poster un commentaire



SEXE :
HUMEUR :